Un projet de musique et danse expérimentales avec des jeunes à handicap moteur du Centre d’Enseignement et de Traitements Différenciés de Woluwe-Saint-Lambert en partenariat avec Pierre de Lune, Centre Scénique jeunes publics de Bruxelles.

Encadré par Maxime Lacôme et Arthur Lacomme, deux artistes de l’AXOSO, ce projet consiste en une série d’ateliers mettant en place un processus d’explorations sonores via la lutherie électronique « sauvage ».
Sa finalité est la présentation en public d’une performance basée sur l’installation de modules sonores bricolés sur le voiturettes et en y associant le mouvement corporel par la déambulation des « marcheurs ».

Nous avions débuté ce stage au début de l’année 2020 avec l’objectif d’une présentation publique en juin au Botanique. Grace au soutien de Pierre de Lune, ce projet qui nous tient tant à cœur est reconduit cette année avec la même classe avec des ateliers de janvier à juin 2021.